IE6 n'est pas compatible.

Contactez-nous pour tout soutien quant à votre navigateur.

L’aménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest : que faut-il améliorer ? Que faut-il préserver ?

il y a plus de 2 années
Cette conversation est maintenant archivée. Vous pouvez toujours consulter les échanges en cliquant sur la question.
MA1946 il y a plus de 2 années
Ne pas faire une rue piétonnière, besoin de stationnement près des commerces, très important des stationnements à vignette handicapés, on pense aux jeunes et au monde en forme avec les pistes cyclables et rue piétonnieres mais la population vieillissante est de moins en moins capable de garder son indépendance et sortir seule. Nous sommes confinés car nous ne pouvons stationner nulle part et les rues piétonnières rendent l'accès aux restaurants, théâtres et cinémas impossible, même aujourd'hui il y a eu un cri du cœur pour les sans-abris à cause de ces pics installés à certains endroits. J'espère que je n'ai pas trop dérivée du sujet, mais c'est difficile de se faire entendre, on ne peut pas sortir et manifester.....
Merci.
Hide Replies (6)
mcl il y a plus de 2 années
Je suis bien d'accord avec le fait que les aménagements doivent permettre à tous les usagers d'avoir leur place sur la rue Sainte-Catherine. Si elle était piétonisée, il faudrait tout de même permettre l'accès aux abords pour les personnes à mobilité réduite. Pour améliorer la rue Sainte-Catherine, il est toutefois nécessaire de réduire l'espace dédié aux voitures pour permettre d'ajouter de l'espace pour les piétons. Si on réduit le nombre de stationnements, en contrepartie, il faut prévoir davantage d'espaces réservés aux personnes qui n'ont malheureusement pas la possibilité d'emprunter le transport en commun ou les mode de déplacement actifs.
greg16 il y a plus de 2 années
Bonjour!

Si Sainte-Catherine était piéton, il ne faut pas oublier que toutes les rues perpendiculaires, ne le seraient pas. Il serait donc extrêmement simple, à chaque coin de rue, de rendre une place de stationnement réservée aux personnes à mobilité réduite. Leur distance de marche ne serait aucunement augmenté.

Aussi, il est à noté qu'une rue piéton est extrêmement plus accessible aux personnes à mobilité réduite. En effet, sans démarcation entre la rue est les trottoirs, les traversées se font naturellement et sans obstacles, et ce, même durant l'hiver. De plus, elles sont beaucoup moins dangereuses pour les personnes aveugles, qui sont moins près des voitures.

Je suis donc entièrement d'accord pour qu'une place soit accordée à votre cause, mais il ne faut pas empêcher des dizaines de milliers de citoyens des extrêmement nombreux avantages d'une rue piéton, ni aux commerçant de voir bondir leur chiffre d'affaire par simple crainte. Il faudrait plutôt s'assurer que la piétonisation incluent tous les éléments nécessaire à ce que la rue reste autant accessible à tous, et même plus.
AS/400 il y a plus de 2 années
MA1946, vous avez bien raison.
C'est un volet qui ne prend pas en compte ceux qui n'ont pas d'autre choix que d'utiliser un moyen de locomotion individuel.

Je suis totalement d'accord avec l'idée d'une rue piétonnière.
Pour avoir une rue totalement piétonnière, et tout en offrant des espaces de stationnement, le Boulevard René-Lévesque est largement large pour y remédier!?...
En y orientant les places de stationnements en diagonales pointés vers l'ouest, on gagne en espace et en manœuvre de stationnements en parallèles manqués!
En plus, des places de stationnements peuvent être aménagées sur la gauche de la rue, places qui longeraient le terre-plein.
Que de nouveaux parcomètres vous auriez M. Coderre.

En fait, quand je vais au centre-vile je préfère payer pour me stationner plus tôt que de prendre le métro et tout le tralala.
Je n'y travaille pas quotidiennement d'ailleurs.
J'adore me rendre au centre-ville, occasionnellement, pour le boulot mais pour magasiner vous me voyez désolé de préférer me rendre au Carrefour Laval.

En fait, se projet de rénovation de la Rue Ste-Catherine va s'étendre à tout son entourage.
Chacune des rues perpendiculaires à celle-ci deviendront des cul de sac et, encore là, de nouvelles places de stationnements en diagonales pourraient y prendre place, la circulation n'y étant plus aussi intense.
Quoi que... On sort de là en reculant? Comment on fait demi-tour? Et si l'on rencontre une voiture en contre sens?

En toute bonne volonté
Daniel Brais





Franck il y a plus de 2 années
Premièrement, je tiens à vous noter qu'une rue piétonne ne bloque pas l'accès aux rues transversales, elle ne fait que l'apaiser aux intersections en conditionnant de manière appropriée les temps de passages et, j'ose espérer, en diminuant la largeur des voies d'accès. L'effet d'apaisement vient naturellement par la présence de nombreux piétons.

Il faut deuxièmement vous mettre au fait que le maintient d'espaces de stationnements sur rue serait absolument néfaste pour l'accès aux personnes agées ou a mobilité réduite puisque cela nécessiterait une voie d'accès à la circulation automobile. Il est impératif de piétonniser la rue si on veut penser à leur aise de déambuler confortablement et en toute sécurité dans la rue.

Présentement, il n'y a aucunement l'espace pour que les personnes à chaises roulantes, mobilité ou visibilité réduite se sentent confortables à se promener sur les trottoirs. Vous vous imaginez un centre d'achat où l'on y permet le passage des voitures? C'est un peu ce qui se passe en ce moment, on chasse les personnes à mobilité réduite ainsi que de nombreux potentiels acheteurs de Ste-Catherine.

Pour la question de stationnement, il est possible d'implanter des stationnements à vignettes handicapés prioritairement ainsi que des stationnements payants aux abords des rues transversales, traversant Ste-Cath. Seules les intersections de la rue piétonne ne le permettront pas afin de les sécuriser. Le prix des stationnements payants devront être ajustés en fonction de l'heure et de l'achalandage.

Pourquoi ne pas permettre à quelques futurs développements à proximité de construire de larges stationnements incitatifs sous-terrains étagés? Ils pourraient même être gérés par stationnement Montréal et des espaces pourraient être loués par les entreprises et leurs travailleurs du secteur. L'orientation vers ceux-ci se feraient de manière numérique tel qu'au palais des congrès.

De ce qui est de la peur de perdre de la clientèle en limitant les stationnements, l'espace qui lui est présentement dédiée sur rue est déjà en soit insuffisante pour la demande. Ce n'est certainement pas ce nombre limité de places qui fait que les gens se déplacent pour venir sur Ste-Catherine!

Au contraire, il faut quelque chose de spectaculaire, quelque chose qui fera en sorte que les soi-disants banlieusards veulent se rendre au centre-ville, se promener sur Ste-Catherine, quelque chose qui vaudra la peine de prendre le transport en commun, le vélo ou bien de payer le fameux 20$ de stationnement du clos de stationnement pas loin.

J'ose espérer que les décideurs sauront faire un choix éclairé lors du moment opportun.
Hide Replies (2)
MA1946 il y a plus de 2 années
En réponse à Franck
Plusieurs personnes me semblent pas comprendre, les personnes à mobilité réduites à moins d'être en fauteuil roulant ou en triporteur peuvent se "promener", il y a des personnes pour qui il faut que les distances soient les plus courtes possibles, la "promenade" est hors de question. Alors le magasinage et les sorties sont limités, les stationnement à étages sont loin des boutiques et restaurants, il faut être capable de se stationner le plus près possible de notre destination. On entre ou on veut, on fait ce qu'il faut faire et on sort, pas de promenade ,pas de lèche-vitrine, notre effort physique est limité. Se stationner a deux coins de rue de notre destination est déjà trop loin. Je comprends l'attraction de la chose, mais pour nous c'est la différence entre notre indépendance et être prisonnier de notre demeure. Il ne faut pas oublier la population est vieillissante, de plus en plus il y aura des personnes en perte d'autonomie, alors il faut prévoir pour que ces personnes gardent leur indépendance le plus longtemps possible.
Hide reply (1)
Franck il y a plus de 2 années
Je tiens à préciser que moi aussi, je tiens fortement à ce que la rue Ste-Catherine soit adaptée pour tous, y compris les gens qui sont limités en effort physique. Je vous assure que la piétonniser n'est qu'un effort sincère dans cette direction.

Il faut se mettre en contexte. Il s'agit là de tronçons très courts sur Ste-Catherine, une artère commerciale. Qui dit artère commerciale, dit promenade, tel que dans les centres d’achats.

Il faut de plus savoir que piétonniser la rue ne signifie pas que l’espace n’est pas carrossable. La chaussée est au niveau des trottoirs, les véhicules d’urgence auraient évidemment accès en tout temps aux bâtiments et les livraisons commerciales devront être permises entre certaines heures. L’espace carrossable par les véhicules autorisés pourraient être délimités par les systèmes de récupération d’eaux pluviales, tel qu’au quartier des spectacles.

Maintenant, étant donné que la grande majorité des commerces sont accessibles à moins de 50 m d'une intersection, il n’est pas impensable d’implanter des espaces vignettes réservés aux handicapés à proximité des intersections.

N'essayez pas de me dire que présentement, le débarquement se fait aisément pour les personnes à mobilité réduite sur Ste-Catherine. La grande majorité du temps, les stationnements sont pour la plupart déjà occupés, limitant ainsi grandement les espaces de débarquement pour les handicapés. Ils doivent souvent s’en tenir aux intersections, même que celles-ci ne sont souvent même pas sécuritaires, par la présence de voitures stationnées à moins de 5m.

En piétonnisant et en implantant des espaces vignettes handicapés aux abords des rues traversant Ste-Catherine, une personne à mobilité réduite pourrait maintenant être débarquée d’un véhicule confortablement, s’assoire confortablement dans son siège roulant, et enfin se promener sur Ste-Catherine, sans se sentir comme une nuisance pour les piétons aux environs.

----

Sans vouloir être cru, une personne pour qui le simple fait de se déplacer à une distance d'environ 50m est trop demandant, c’est bien une chaise roulante et un accès facile à un espace de débarquement que cette personne à besoin, non une rangée de stationnement sur Ste-Catherine. Ensuite, cette personne a besoin d’un espace suffisant pour déambuler, ou rouler dans son triporteur sans se sentir comme une nuisance pour les autres qui circulent. Présentement, c’est ça qui arrive.

Je vous assure que vous battre pour du stationnement n'aidera en rien à votre cause, ni à personnes d’autres à mobilité réduite.

Pourquoi ne vous battez plutôt pas pour qu’il y aille des espaces de débarquement aisés et confortable et à ce que les aménagements de la chaussée soit pensés, dès le début, en faveur de l’accessibilité universelle?

Aussi, je suis très bien conscient que la population est viellissante, mais il y aura toujours une population jeune et vibrante au centre-ville de Montréal, étant donné la présence de deux universités majeures à proximité.

N'oubliez pas qu'il y a plusieurs facteurs qui font en sorte que la population perd de l'autonomie. Notre dépendance à la voiture personnelle en est justement une raison majeure, qui a fait en sorte que la population est de moins en moins active et de plus en plus dépendante à la voiture et à ses effets néfastes.

C’est justement pour cette raison que les centres-villes de plusieurs grandes métropoles font des efforts majeurs en modifiant la trame urbaine afin de minimiser les trajets et conséquement les effets négatifs de la voiture personnelle en milieu urbain. À un endroit névralgique comme Ste-Catherine, garder l’accès véhiculaire en tout temps, ce qui n’est pas nécessaire, ne fait que renforcer l’importance qu’on donne à ce mode de transport peu durable en utilisation solitaire.

Si nous voulons assurer l'autonomie, comme vous le dite, pour les générations, il faut prioriser des aménagements en faveur des transports actifs, sans oublier l’accessibilité universelle des lieux, à la grandeur de la ville.

Compte tenu que Montréal est reconnu comme étant exemplaire dans le domaine de la mobilité durable en Amérique du Nord, Ste-Catherine se doit d’être réaménagée de manière à prioriser le transport en commun et les transports actifs.

Compte tenu du caratère mythique et du potentiel touristique de la rue, elle se doit d'être aménagée en rue piétonne, inspirée des zones de rencontre et doit posséder un caractère unique. J'ose espérer que des maîtres d'oeuvres expérimentés dans le domaine seront consultés afin d'en faire un projet structurant pour la Ville.

Il serait extrêmement dommage de manquer cette occasion de redynamiser à nouveau cette artère névralgique de Montréal.

Les gens du secteurs vont se la réapproprier, et les gens des banlieues voudront venir y faire un tour par sa particularité et son contexte urbain. Les commerces aux alentours vont sentir un souffle de renouveau.

Personnellement, j’ai habité au coin de Peel et Sherbrooke pendant près de trois ans, et j’ai toujours évité Ste-Catherine en direction est-ouest, faute d’espace piétonnier et du manque de convivialité de la rue. J’ai le plus possible pris de Maisonneuve, ou Sherbrooke, et descendu en direction sud par les rues transversales pour me rendre à un commerce en particulier. Je ne dois pas être le seul étant donné la quantité de gens habitant le secteur. Évidemment, en masse, ce doit être une perte énorme pour la stratégie commerciale de cette rue.
mathpoulin il y a plus de 2 années
Les trottoirs débordent! Il faut donner plus d'espace aux piétons, et inciter les automobilistes à utiliser les milliers de places de stationnement public déjà disponibles en périphérie sur les rues transversales et parallèles.

Par exemple, il serait intéressant et facile de dévier toute la circulation de Sainte-Catherine vers Cathcart entre la rue McGill College et Aylmer. Cela serait facile puisqu'elle est parallèle!

Cela permettrait par exemple d'agrandir le Square Philips jusqu'au magasin La Baie, de rendre plus agréable l'expérience des touristes autour de la Cathédrale Christ Church et d'installer des terrasses et de la végétation entre McGill College et University.

Peu importe la saison, ce sont déjà les endroits les plus achalandés par les piétons au Centre-Ville, rendons-les plus vivants, sécuritaires et spectaculaires, c'est le moins qu'on puisse faire!
Hide Replies (2)
MA1946 il y a plus de 2 années
Et ceux qui ne peuvent pas aller en vélo ou qui ne peuvent pas marcher de grandes distances, qu'en faites-vous?
Ils ne faut pas nous exclure complètement, ceux qui peuvent marcher peuvent stationner plus loin, encourager les vélos, mais aussi augmenter les stationnements à vignette pour ceux à mobilité réduite qui veulent aussi profiter de la rue Ste-Catherine et du peu d'indépendance qui nous reste.
Hide reply (1)
mathpoulin il y a plus de 2 années
Comme je l'ai dit dans mon premier commentaire (qui, d'ailleurs ne faisait pas référence aux vélos), il existe déjà des centaines voire des milliers de places de stationnement intérieures sur les rues transversales à distance aussi courte des commerces de la rue Sainte-Catherine.

Ce sont celles-là qu'il faut améliorer et rendre plus accessibles et sécuritaires aux personnes à mobilité réduite.

Piétonniser certains segments de la rue Sainte-Catherine aurait aussi des avantages pour les personnes à mobilité réduite car le risque de se faire renverser par les autos, camions et vélos disparaîtrait.
marcperr il y a plus de 2 années
Il faut impérativement faire une rue piétonnière, et ce, 365 jours par années. Ce concept existe dans plusieurs grandes villes du monde, et des nordiques notamment : Copenhague (qui possède d'ailleurs la plus longue au monde), Stockholm et Oslo, qui ont des climats hivernaux considérables, en ont tous. Ce sont, pour les avoir toutes arpentées et visitées, des rues très vivantes de commerce (de qualité, voire de luxe quelquefois même), de terrasses, de restos, de boîtes de nuit, de monuments, de fontaines, etc. La rue est ouverte à une circulation de livraison tôt le matin, et les stationnements des rues transversales à proximité de la rue piétonne sont réservés aux gens à mobilité réduite, et on y trouve beaucoup de stationnement de vélo également.
Il faut suivre l'exemple que nous donnent ces villes qui sont véritablement en avance sur nous. Des villes qui, soit dit en passant, sont toutes plus petites en population que Montréal. La densité de Stockholm est à peu près égale à Montréal par ailleurs.

Par rue piétonne, j'entend une rue où, notamment, les trottoirs et la rue comme tel ne sont qu'à un même niveau, et pavés, non pas asphaltés (un peu comme ce qui a déjà été fait entre De Bleury et Saint-Laurent). L'expérience de marche est beaucoup plus agréable, la rue permet une véritable appropriation piétonnière, et un pavage plus pâle évite l'accumulation de chaleur qu'on connait en période de canicule l'été sur l'asphalte, véritable îlot de chaleur qui contribue au smog et à la mauvaise qualité de l'air.
On parle également d'y planter des végétaux et des arbres qui puissent procurer des zones d'ombre et de répis l'été, et pour bloquer également le vent dans ce corridor emmuré où le vent d'hiver provoque des bourrasque très désagréable.

Une aussi longue sur piétonne permettrait l'organisation d'activités publiques de toutes sortes, et ce, en toute saison, allant de parades et de festivals ou de ventes l'été à des courses à chien, des course de ski de fond, une patinoire ou l'aménagement d'un village de noel ou d'une longue glissade en glace, durant la période hivernale.

Il faut également penser à inclure dans cette rue piétonne des fontaines et des oeuvres d'art publiques impressionnantes autant par leur innovation, leur caractère contemporain ou leur taille considérable.

Les gens doivent faire l'expérience d'une ville à pied. En auto, on ne fait l'expérience d'absolument rien d'autre que du trafic et des feux rouges.
Hide reply (1)
ftrudel il y a plus de 2 années
Des fontaines! Quelle merveilleuse idée! Bravo, j'embarque! (ou je plonge!)
Hamel il y a plus de 2 années
Je suis pour faire la rue pietonne, on doit reduire les emission CO2, et ceci peu aider, aussi Londre a un centre ville sans auto et ils reussise et aiment maintenent.

Une rue pietonne offrera l'opportunite de magaziner sans ce preocupper des automobiles dans la rue. Mais faite la rue belle,avec des pierres, y metre des banc pour s'assoir et des bac de fleurs.
t?h0wnt il y a plus de 2 années
Il faut faire une rue pétonnière : augmentation de la densité de personnes au m² (plus de gens pour magasiner), utilisation de stationnements en périphérie augmentant ainsi le développement potentiel du secteur, meilleure utilisation du transport en commun, réduction de la pollution, création d'un environnement favorable à la cohabitation cycliste/piétons (voire un tramway) et meilleure vision à long terme.
Il est possible de le faire * intelligement * : déployer des bollards rétractables (résistant au froid) avec des cartes d'accès/transpondeurs pour livreurs (ça se fait ailleurs depuis 20+ ans), favoriser le caractère piéton de l'artère avec des petits événements/shows de rue réguliers, augmenter la quantité de mobilier urbain piéton (bancs, fontaines, arbres réduisant les ilots de chaleur, etc).
Philo il y a plus de 2 années
Rue strictement piétonnière avec un aménagement vert permanent (arbres, gazon, plantes). Montréal aura ainsi une autre belke signature à faire valoir à l'international!!!
Sara il y a plus de 2 années
Il faut de plus grands trottoirs pour les piétons, des pistes cyclables sécuritaires et des espaces verts/végétation!
Didier il y a plus de 2 années
2 exemples dans le monde pourraient s'appliquer: la rue Ste-Catherine (et oui) à Bordeaux, une belle rue piétonnière et une rue au centre de Denver. Dans les deux cas, pas de voiture mais soit piétons (Bordeaux), soit une navette bus gratuite (Denver). Avec l'augmentation des cyclistes, je pense que la piste cyclable de Maisonneuve devrait alors être déplacée sur Ste-Catherine avec une limite de vitesse à 15km/h. Une navette gratuite électrique (ou un tram) serait un atout entre Atwater et Le Village.
Il faut absolument aussi revoir le mobilier urbain (cela s'applique à 90% de Montréal), qui est laid. Cela doit être un plaisir avant tout de se promener sur Ste-Catherine.
Hide Replies (2)
jva il y a plus de 2 années
C'est une très bonne idée de donner une place aux cyclistes qui souhaitent rouler lentement et profiter de l'ambiance sur une Sainte-Catherine piétonne. Par contre, je crois qu'il faut préserver un axe cyclable sur de Maisonneuve pour les nombreux cyclistes en transit matin et soir et qui peine déjà à rouler une bonne vitesse en raison de l'achalandage important de la piste cyclable actuelle.
Nat il y a plus de 2 années
Je ne connais pas l'exemple de Bordeaux mais celui de Denver est en effet très inspirant.
Montrealize il y a plus de 2 années
Avec la popularité de la voie cyclable Maisonneuve, il est indispensable d'offrir une voie cyclable de même dimensions sur la rue Sainte-Catherine. La mise en sens unique de ses 2 voies permettraient de désengorger cet axe artériel du réseau cyclable montréalais.

En conservant Sainte-Catherine vers l'Est et Maisonneuve vers l'Ouest, l'accessibilité aux commerces ne sera pas compromises par l’absence de lien cyclable sur l'axe commercial. De plus, en ayant deux axes cyclables capables d’accueillir un plus grand nombres d'usagers non-motorisés, cette mesure permettrait d'éviter un trop grand nombre de cyclistes sur Sherbrooke et René-Lévesque. Depuis l'arrivée du beau temps, il est commun de voir des dizaines de cyclistes aux carrefours de la rue Sherbrooke même si cet axe ne comporte aucune mesure visant à encourager la pratique du vélo. Comme les feux y sont généralement bien synchronisés pour le vélo, il est souvent plus convivial d'y circuler que sur la voie cyclable Maisonneuve (en direction Est).

Il est impensable en 2014 de reconstruire un axe structurant de la Ville sans y prévoir des aménagements pour les piétons et cyclistes. On a qu'a pensé aux projets du boulevard Saint-Laurent, de l'avenue du Parc et bientôt du SRB Pie-IX qui n'ont pas prévus de voies cyclables (même dans un axe parallèle) ou de mesures visant à accommoder les déplacements... comme si personne sur ces axes ne pouvait choisir de se déplacer à vélo.

En 2014, ca prend plus de place pour le transport actif et collectif au coeur de notre ville.
Hide Replies (3)
mathpoulin il y a plus de 2 années
Pour la sécurité des pietons, il serait mieux que la circulation des cyclistes demeure sur De Maisonneuve, quite à élargir cette piste cyclable s'il le faut!

L'axe de Ste Catherine est déjà interrompu par des zones piétonnes (Quartier des Spectacles, Village Gai) donc ce n'est pas optimal pour pédaler d'un quartier à l'autre. C'est davantage une destination, donc c'est le stationnement pour vélos
qu'il faudrait y améliorer.

Bref, de Maisonneuve aux cyclistes , Ste Catherine aux piétons, R-L aux autos et bus (et espérons le un jour un tramway/SLR)
Nicolas Thibodeau il y a plus de 2 années
Et en hiver, si on les déneige, on pourrait transformer les pistes cyclables en chemin de ski de fond linéaire...
Hide reply (1)
GrandGalop il y a plus de 2 années
Déjà entendu, et j'aimerais beaucoup, sincèrement, mais je n'ai jamais compris comment on traverserait les nombreuses intersections sans ruiner nos skis.
xathanie il y a plus de 2 années
Une fois par semaine, le dimanche, la rue devrait devenir complètement piétonnière et la ville devrait y organiser un marché public dans lequel les artisans et les commerçants du quartier et des quartiers voisins pourraient s'exposer. Il n'y a rien de tel que d'avoir un contact direct avec la personne qui produit ce qu'on achète! Cela permettrait de faire la promotion des commerces, de créer une cohésion de quartier, de rendre accessibles des produits difficiles à trouver, etc. Pour le reste de la semaine, sans faire la rue strictement piétonnière, on pourrait enlever les stationnements des deux côtés pour les remplacer d'un côté par une piste cyclable et de l'autre par un large trottoir ponctué de bancs publics et de bacs à fleurs. Une seule voie de circulation serait suffisante, de cette manière la piste cyclable pourrait être vraiment large et permettre des dépassements sécuritaires. Un peu à la manière des Pays-Bas. Pourquoi ne pas mettre des signalisations solaires stylisées, un peu à la manière de Dubrovnik mais artistique?
Hide reply (1)
Enville il y a plus de 2 années
Je suis d'accord avec cette idée des dimanches sans voitures sur Sainte-Catherine. Ça se fait ailleurs et ça marche.
Raz il y a plus de 2 années
Projet fou: faire une terrasse / passage piéton / observatoire sur le dessus du théâtre Maisonneuve. Ça serait un point d'entré intéressant pour ste-catherine ouest, ça revitaliserait cette structure qui a mal viellie, et ce serait très pratique durant les festivals.
Hide reply (1)
Pym il y a plus de 2 années
WOW!!! SUPER IDÉE!!!!!
AMKL il y a plus de 2 années
Je suis contre le fait de réaménager la rue uniquement à l'avantage des piétons, ça tuerait les commerces qui sont situés en plein coeur de ce tronçon à cause d'un accès moins direct (Faits observés de mes propres yeux à plusieurs endroits). Et les voitures, on en fait quoi? Ste-Catherine est une trop grosse artère économiquement parlant, pour condamner l'accès aux voitures! Et pour la piste cyclable, il y en a déjà une superbe sur Maisonneuve, donc pas besoin de gruger une partie de la route pour mettre une section cycliste quand moins de 100m plus haut, il y en a une toute neuve (je sais, je la vois quotidiennement de mon travail coin Maisonneuve et McGill College). Il faut rafraîchir les façades de la rue pour qu'elles soient plus uniformes car à certains endroits, on retrouve de belles boutiques collés à des taudits. En 15 ans, l'écart entre les deux s'est rapidement agrandit (regarder l'état de la rue Crescent!!) et ça devient parfois humiliant de donner cette image aux touristes, déjà que l'état des routes/infrastructures laisse à désirer et que c'est la première chose qu'ils voient en sortant de l'aéroport... À suivre!
Wurtele il y a plus de 2 années
Des trottoirs s.v.p. Très déficients pour les piétons surtout à l'heure de pointe. De la verdure, ça manque d'ombre et de fraîcheur, des plantations de vivaces et de fleurs. Faire des aires de repos aménagées au coin des rues. Un éclairage de nuit plus joli. Il faut préserver un accès aux voitures, sinon ça tuera les commerces et je doute fort que les commerçants voient la fermeture d'un bon oeil, car les utilisateurs de voitures iront dans les Dix-30 de ce monde si on limite l'accès (malheureusement). Fermer la rue pour les événements spéciaux seulement. S.v.p. faites quelque chose pour le transport terrestre par autobus. Ils sont gros, ils puent et sont bruyants. Dans le Vieux-Québec, il y a un transport par petits autobus électriques entièrements gratuits et qui passent fréquemment. Pourquoi ne pas envisager ceci pour Ste-Catherine, cela encouragerait les gens à fréquenter la Cath de façon terrestre et pas juste par métro et cela appaiserait la circulation. À défaut de tramway, le bus petit électrique est une excellente solution. Permettre des espaces terrasse pour les resto et bar, cela fera s'attarder plus longtemps la clientèle. Pour terminer, faire un règlement d'affichage plus uniforme pour les commerçants. Certains affichages sont d'une laideur incroyable. Un peu d'esthétisque que diable! Cela remettrait certains édifices magnifiques en valeur.
Miguel_CH il y a plus de 2 années
1.- L'expérience du visiteur (consommateur ou flâneur urbain)
Trottoirs élargis, mini-placettes de repos, verdissement, art public, événement spéciaux, mobilier urbain original et accueillant, shows pour enfant les dimanches matin, etc.

2.- Une rue 4 saisons
Des kiosques extérieurs avec une offre saisonnière. Crème glacée l'été ; pommes et tartes au citrouille, l'automne ; vin chaud et marrons chauds l'hiver ; et produits d'érable le printemps... à titre d'exemple. Trottoirs chauffés ? Ça se fait dans le nord de l'Europe.

3.- Partage de la route repensé
Circulation automobile et limite de vitesse réduites (1 voie) et encadrées ... (véhicules d'urgence, handicapés, commerçants, résidents, livraisons, transport en commun...), de même que le stationnement (à des endroits précis selon les besoins des clientèles mentionnées).
Le vélo doit aussi faire partie de la nouvelle rue Sainte-Catherine.

4.- Réappropriation des espaces
L'Avenue McGill College est large et peu utilisée par les autos. Pour quoi ne pas en faire LA place publique de Montréal entre Maisonneuve et Cathcart ? Une sorte Ramblas ou de Times Square, sauf que la notre aurait des vues imprenables sur le Mont-Royal.

5.- Design original
Ne pas tomber dans le monolitisme de la place de festivals, ou les 50 nuances de gris du quartier international. La rue Sainte-Catherine doit être colorée, vivante, pas nécessairement droite et asceptisée. Elle doit être flyée et pas ressembler à un couloir d'aéroport sans âme.
Nicolas il y a plus de 2 années
Éliminer la circulation automobile et organiser le stationnement des handicapés ainsi que les livraisons/approvisionnement des commerces, dans les rues transversales ou parallèles (De Maisonneuve ou R. Lévesque). implanter une ligne de tramway sur toute la longueur de Ste-Catherine, au milieu de la rue et ce, de Atwater à Papineau. Y faire circuler des trams modernes aussi bien que des anciens trams à la belle saison. Cela ajoutera un attrait supplémentaire au centre ville. Parallèlement, les trottoirs élargis pourront accueillir des animations, des terrasses, des plantes, des bancs, etc.
Bref, rendre la rue plus humaine et accessible aux habitants et à la clientèle du centre ville.
Damien il y a plus de 2 années
Rue piétonne ! Voir la rue Sainte-Catherine à Bordeaux, les commerces sont toujours pleins et c'est tellement agréable de s'y promener ! Je ne vois pas du tout le 10-30 comme un concurrent de Sainte-Cath comme certains peuvent le mentionner.
Il faut plus de verdure pour plus de fraîcheur, des journées de marché (nourriture, artisanat) seraient un grand plus pour le tourisme. L'hiver on pourrait avoir un vrai petit marché de noël qui ne se limiterait pas au square Phillips.
Peut-être des jeux d'enfants, au milieu de la rue pour ajouter encore plus de couleur ?
J'essayerais de lui donner un gros coup de boost de nature (rochers, cascades, arbres, terrains de pétanque ?)
Les calèches pourraient y revenir pour lui donner un côté pittoresque urbain ?
Hide reply (1)
ftrudel il y a plus de 2 années
J'aime l'idée des jeux d'enfants. Ça humanise beaucoup. Bonne idée!
Enville il y a plus de 2 années
On l'a appelée automobile. La réalité, c'est que son vrai nom devrait être autoimmobile. L'automobile s'est mutée en autoimmobile de deux façons :
- en étant stationnée 23 heures sur 24 sur la chaussée publique, se faisant encombrante et inutile en matière de mobilité et,
- en étant coincée dans les bouchons, la congestion routière étant inévitable (et ne deviendra que pire si on ajoute à l'offre routière, sachant que la demande rattrappera rapidement l'offre en nous enfermant dans un cercle vicieux.
Une chose devient claire, même si certains refusent de le voir : l'autoimmobile n'a plus sa place en ville. Quand vous sortez du bus, ce dernier continue ensuite sa route et continue à servir la mobilité. Idem quand vous descendez d'un taxi ou rangez un vélo Bixi à une borne. Il ne faudra souvent que quelques minutes avant qu'un autre usager s'en serve.
Le problème de l'autoimmobile, c'est que son rapport utilité/encombrement est de loin le plus bas qui soit. Or, si on veut en finir avec la congestion routière, il faudra privilégier les modes de transport ayant le plus grand rapport utilité/encombrement et à l'inverse, s'attaquer à ceux qui ont un faible rapport.
Et les commerçants ? Ce ne sont pas tous des visionnaires... Comment leur expliquer qu'une circulation congestionnée réduit le nombre de passants devant leur porte ? C'est pourtant simple à comprendre. Visons à réduire la congestion à Montréal – et pour le faire, il faut en finir avec ce qui la cause, la surpopulation automobile ou plutôt, la surpopulation autoimmobile.
Matt il y a plus de 2 années
Je rêve de voir le coin Ste-Catherine/McGill College devenir un point central de la ville. On ferme la section de McGill College entre Cathcart et Maisonneuve. L'accès au stationnement de la Place Ville-Marie se ferait seulement par Cathcart. Un grand escalier serait construit de la grande place, au-dessus du stationnement de la Place Ville-Marie, jusqu'à l'Avenue McGill College, transformée en place publique. L'entrée du stationnement serait ainsi cachée par l'escalier. Adieu la vision de l'entrée du stationnement souterrain de la Place Ville-Marie. On vient créer ainsi une nouvelle place centrale que la rue Ste-Catherine traverse et où l'on permettrait la tenue d'activités de toutes sortes. Mais pour exploiter pleinement ce potentiel, la rue Ste-Catherine devrait être piétonnière afin que la nouvelle place joue son rôle de lieu de rassemblement.
Pym il y a plus de 2 années
Commencer pas nettoyer les immeubles. La quasi totalité des immeubles sont mal entretenus, ont l'air sales et décrépits.
jm514 il y a plus de 2 années
Zone piétonnière, de Atwater jusqu'à Papineau surtout entre la fête de la Reine et la fête du travail...on comprend que durant l'hiver les zones piétonnières sont plus difficiles en raison du déneigement. Autorisons des terraces avec l'alcool jusqu'à 23h (après il faut aller à l'intérieur, démontrons du respect pour les voisins, moi aussi je suis un riverain du centre-ville) , et que les commerces vendent leurs produits durant les heures de commerce. Oublions pas les commerces des rues transversales, qui seraient mal-affectés par la Ste-Catherine piétonnière. La rue Amherst entre Sainte Catherine et de Maisonneuve est une bonne example, où les restaurants peuvent installer des terraces dans les places de stationnement. Il faut aussi les autoriser à installer des terraces/kiosques.

Pourtant, je suis aussi motoriste, et traverser une rue piétonnière n'est pas toujours facile. Il faut penser à des breaks dans la rue piétonnière avec les lumières (aux grands artères: Guy, Crescent, Peel, McGill College, University, de Bleury, Saint-Urbain, Saint-Laurent, Saint-Denis) que les piétons doivent respecter, comme c'est le cas pour la rue Amherst au village.

Il faut aussi penser aux cyclistes, qui pour la sécurité de tout le monde, devraient descendre du vélo, comme c'est déjà le cas sur la Sainte-Catherine au village. Il faudrait agrandir les pistes cyclables du Boulevard de Maisonneuve et en ajouter sur Réne-Lévesque et même Sherbrooke et de la Gauchetière pour les accommoder. Il faudra aussi ajouter des places pour le bixi sur les rues transversales.


Inspirons-nous de la 16th Street Mall à Denver, Colorado, une immense zone piétonnière avec des trolleybus gratuit. La Sainte Catherine serait trop étroit pour des trolleybus, mais cette rue sans auto du centre ville de Denver est tellement agréable, surtout pour une métropole américaine.
Sophie il y a plus de 2 années
Il est impératif d'offrir une expérience de magasinage renouvelée sur la rue Sainte-Catherine, l'artère commerciale la plus importante de l'île. Mettons les piétons en premier plan en facilitant leur circulation et en l'encourageant sans tout fois chasser les automobilistes qui sont déjà plusieurs à visiter le Dix30 au détriment de la Sainte-Catherine. Offrons plus de stationnement en périphérie de cette zone et repensons intelligemment le transport sur cet axe. Intégrons toutes les dimensions au projet: mobilier original, art urbain, installations ludiques et innovatrices, espaces verts, aménagements adaptés à notre hiver, remise en valeur des espaces collectifs, street food (concept international qui n'est pas restreint à la saison estivale) et événements ponctuels/ temporaires rassembleurs. Faisons de la rue un leg pour le 375e de la ville et un lieu où nous pourrons prendre le pouls si unique de l'urbanité montréalaise.
FredQC il y a plus de 2 années
Encourager la piétonisation l'été et construire ou promouvoir des stationnements étagés pour recevoir d'avantage de touristes et visiteurs de l'extérieur.
marcperr il y a plus de 2 années
J'ajouterais qu'il faut instaurer une politique architecturale novatrice pour cet espace. Non seulement certaines des vitrines sont-elles très médiocres en terme d'apparence, mais c'est aussi le cas de devantures entières de magasin ou autre édifices. Il faut absolument donner une plus grande liberté aux commerçants et aux architectes qui aimeraient transformer avec éclat et originalité les façades, et il faudrait obliger beaucoup plus fermement les propriétaires des immeubles dont les façades ou les affiches sont en décrépitude à les embellir, les rénover et les transformer. Il faudrait songer à nettoyer et illuminer intelligemment les immeubles patrimoniaux pour les mettre en valeur, comme ça a été fait avec l'hôtel de Ville par exemple, et dégager ces immeubles de publicité ou d'affiches trop obstructives. Pour les nouveaux immeubles publics à être construits, il faudrait absolument penser à obliger des concours d'architecture / d'urbanisme, pour s'assurer d'obtenir un résultat qui améliore et fasse briller Montréal dans le monde, et qui lui fasse s'approprier pleinement son titre de Ville Unesco de Design.

C'est aussi vrai pour les ruelles adjacentes à la rues qui pourraient être embellies, servir de passages verts, de parking à vélo, d'endroit pour installer des toilettes publiques ou des terrasses de restos même, comme c'est fait dans plusieurs autres villes.
pascal_robert il y a plus de 2 années
C'est certain que les trottoirs ne sont pas assez large, en particulier aux coins de rue. Je crois qu'il faut garder qu'une seule voie de circulation et une bande de stationnement, pas plus. Mettre plus de verdure (ça manque terriblement de vert sur Ste-Cath).
max09 il y a plus de 2 années
J'aimerais voir le calcul du nombre de clients des magasins qui se rendent sur St-Catherine en voiture versus en transport en commun ou actif. Les gens disent que enlever la voiture tuerait la rue. MON DIEU avez-vous déjà marché sur Ste-Catherine??? Je suis presque certain que 98% des gens sur St-Cath sont des piétons qui sont venu autrement qu'en voiture. S'il sont venu en voiture, ils ne sont certainement pas stationné SUR St-Catherine, mais probablement dans un des nombreux stationnements disponibles ailleurs dans le centre-ville. Il y a amplement de stationnement dans le centre-ville dans les rues transversales et les sous-terrains pour donner la rue à la majorité de la clientèle, soit les piétons. Pour ce qui est des personnes à mobilité réduite, il est tout à fait possible d'imaginer des stationnement réservé pour eux à chaque coin des rues transversales.

Il faut avoir de l'audace dans le réaménagement de cette rue si on veut pas la tuer. Il faut provoquer les vieilles façons de penser. On est au 21e siècle, essayons de penser comme si on vivait au 22e. OUBLIEZ les voitures! C'est dépassé comme concept. On vit en ville pour le style de vie de la ville. Allez en banlieue si vous voulez votre précieuse voiture stationnée devant votre dollorama. Le transport collectif de qualité est le futur.
sgag514 il y a plus de 2 années
Googlez "16th Street Mall Denver" et allez voir les images.

C'est une zone piétone avec surbaissement subtil de la chaussée pour un service de transport collectif bidirectionnel)
Je crois que l'on peut s'inspirer de ce concept pour Ste-Catherine.

À plus long terme, c'est là que l'éventuel tramway devrait passer.
(et non sur René-Lévesque, qui a besoin de conserver ses voies réservées pour les bus provenant des arrondissements moins centraux. Ex : lignes 410, 430, 747)
Hide reply (1)
Deener il y a plus de 2 années
Je viens juste de googler "16th street mall Denver," et WOW!! C'est magnifique!
Fatima il y a plus de 2 années
Je suis complètement d'accord pour l'aménagement d'une zone entièrement pietonnière à cet endroit. On en manque affreusement au centre ville de Montréal, et Sainte Cathrine est de loin la rue la plus achalandée et l'artère où on a le plus envie de flaner, de s'arreter pour une pause, sur un banc public, ou une terrasse de café. Son aménagement en espace public dédié au pieton pourra redonner un soufle de renouveau pour toute la zone.
Gaston il y a plus de 2 années
Je ne suis pas d’accord de rendre la rue Ste-Catherine piétonne. Regardez ce qui arrive entre les rues St-Hubert et Papineau. En rendant cette rue piétonne cela a favorisé les commerces de restauration, les bars et les commerces du sexe. Où sont passé les autres commerces? Ils ont tous (ou presque) fermé.
Rendre la rue Ste-Catherine piétonne c’est dirigé la clientèle vers la rive sud et la rive nord et la mort de la rue Ste-Catherine à moyen terme.
Hide reply (1)
Nicolas il y a plus de 2 années
Entre St-Hubert et Papineau, ça s'appelle «Le village» et ça existait déjà avant que ce soit fermé aux voitures en été... Et justement, plus de restaurants, de bars, etc. c'est ça qu'on veut! Quant aux «commerces de sexe», il y en a ailleurs en ville et je ne vois pas le rapport non plus avec une zone piétonne ou non.
Les gens qui utilisent les transports en commun, le vélo, qui marchent n'iront jamais sur la Rive sud, alors pourquoi s'énerver? Ça fait pas mal de monde pour profiter du centre ville!
La fermeture de nombreux commerces est due aux baux commerciaux qui augmentent et que les locataires ne peuvent pas assumer. D'ailleurs, le problème est fréquent au centre ville. Rien à voir avec le village version sans auto que nous connaissons depuis quelques années.
Mathieu10 il y a plus de 2 années
Une rue piétonnière en plein centre-ville de Montréal ? Montréal a besoin des banlieusards pour vivre. C'est pas en leur demandant de payer des stationnement a 15$ sur la rive-sud plus les 6$ de métros qui les feront venir dépensé au centre-ville. Ils vont rester a Brossard au quartier 10-30 et rire de nous avec leurs stationnement sous-terrain gratuit, sans traffic avec l'autoroute 30 comme neuve.

Pendant ce temps la, Montréal va avoir sa rue piétonière rempli de MONTRÉALAIS SEULEMENT. Il faut regarder plus loin que le bout de son nez.

A la place de se fermer sur les banlieusards, Montréal devrait TOUT faire pour les faire venir à Montréal, puisque si on continue à les écoeurers, ont va se ramasser avec de belles boutiques et de beaux bars vide. Ils ne vont venir que pour les évênements exclusifs comme les festivals ... Pour eux, y'a d'autre chose que Montréal. Et plus ca va, plus que je suis d'accord avec eux.

De plus, des rues vélos, c'est bon de quelle facons du mois de décembre @ mars ? On On y stock la neige de Montréal ? On fait un trottoir 60 pieds de large ? S.V.P réfléchissez !
Hide Replies (4)
Miguel_CH il y a plus de 2 années
« Il faut regarder plus loin que le bout de son nez » ... c'est à peu près la seule phrase avec laquelle je suis d'accord.

Montréal a certainement besoin des banlieusards, mais 1, pas tous, et 2, pas en auto-solo.
La banlieue a aussi besoin de Montréal. Sans Montréal, pas de banlieue, c'est juste un champs.

Savez-vous combien coûte le pied-carré au centre-ville ? Et on vous voulez l'offrir en stationnement gratuit ? Pas sûr, moi.
Genius il y a plus de 2 années
Oui, il faut que les gens de la banlieue viennent à Montréal. Il est cependant impératif qu'ils le fassent en transport en commun. Heureusement, la rue Ste-Catherine est très bien desservie. Qui veut d'un centre-ville plein de voitures ? Je suis d'avis que ce n'est pas un lieu approprié pour la multiplication des stationnements. Il faut plutôt améliorer le service de transport en commun et favoriser le transport alternatif. Soyons écologiques ! :)
Hide reply (1)
Louisr19 il y a plus de 2 années
Tout ce que ça prend ce sont des supers bons stationnements près des grands axes routiers facilement accesibles et qui donnent un bon accès aux transports en commun (metro, bus, tramway?). Ainsi, les gens de l'extérieur du centre-ville pourront se déplacer rapidement près du centre-ville et changer de mode de transport rapidement sans problème. Ce qui embête, c'est l'inaccessibilité ou la lenteur quand on est loin des axes principaux (ex Sainte-Dorothée/Laval au Centre-ville, armez vous de patience...
ftrudel il y a plus de 2 années
Et les banlieusards qui travaillent à Montréal? Ne trouveraient-ils pas plaisir à déambuler sur Ste-Cath le midi? Ils aimeraient tellement ça qu'il amèneraient leur petite famille le dimanche (au lieu du Dix-30!).
Gagnch1 il y a plus de 2 années
Élargir les trottoirs, chauffants ces trottoirs. Interdire le stationnement, deux voies de circulation , une direction est-ouest, l'autre direction ouest-est sans virage à gauche. Verdir les ruelles et permettre aux restaurateurs d'installer des terrasses dans ces dernières. D'ailleurs, la piste cyclable pourrait être installée dans ces ruelles et des espaces de stationnements pour vélos. Prévoir des parcs pour les enfants. La cueillette des déchets devrait se faire avant 6 heures du matin. Stationnements souterrains. Dans le carré Phillip, mettre le monument en valeur. Fermer McGill entre De Maisonneuve et Ste-Catherine et agradir l'espace exposition et jardin, et fermer McGill entre Ste-Catherine et Cathcart pour faire un parc, ce qui rendra les terrasses plus agréables, y mettre un kiosque pour des musiciens, et des arbres pour cacher l'horreur qu'est l'entrée du stationnement de la Place Ville-Marie. Celà aura pour effet de prolonger l'espace existant de la Place Ville-Marie. Prévoir un éclairage qui s'allume au passage des marcheurs.
Hide reply (1)
Louisr19 il y a plus de 2 années
Pas d'accord pour la circulation automobile mais fermer McGill entre de maisonneuve et catchart. Ça pourrait devenir une grande place comme à Bruxelles qui s'étendrait de Sherbrooke à René-Lévesque avec la place Ville-Marie. Bonne idée! On pourrait aussi aller chercher le parc Square Dorchester par Metcalfe en verdissant et bloquant cette rue. Il faut mettre en valeur ces parcs et leurs accès par la Sainte-Catherine.
Nicolas il y a plus de 2 années
Mathieu10, il y a 3,5 millions d'habitants dans le grand Montréal, 1,8 millions sur l'île... C'est bien qu'il y ait le quartier10-30, le Carrefour Laval, etc. pour occuper tout le monde.
N'oubliez pas que les touristes qui visitent Montréal continueront de profiter du centre ville, ce sont un autre 7 millions de touristes par année.
A-t-on vraiment besoin que TOUT le monde vienne à Montréal? Le plus de gens oui, le plus d'embouteillage et de pollution automobile, non.

Ceux qui habitent en dehors de Montréal doivent assumer le choix de l'auto obligatoire et des contraintes qui vont avec ça. Profitez-donc des centres d'achats de Brossard ou Laval, c'est bien organisé pour ce genre de vie. Par contre, si le SLR sur le Pont Champlain voit le jour, vous pourrez venir en ville, ce sera pour 2023 si tout va bien...
nicpic il y a plus de 2 années
rue piétonne a l'année, avec terrasse et bistro au centre de la rue et les boutiques de chaque côté de la rue. Les terrasses pourraient être couvertes par des toiles rigides et colorées, (les couleurs pouvant êtres délimiter par les coins de rue) afin de se protéger de la pluie et de la neige, elles pourraient aussi être chauffante. Entre 13hrs et 17hrs, permettre la consommation d'alcool sans avoir à prendre un repas. Pas d'alsphate, mais une belle rue pavé et design. De janvier à mai, un tramway pourrait desservir la rue. Pour embellir le tout, au lieu de restaurant certain coin de rue pourrait être animé par du mobilier urbain, comme les balançoires de la place des spectables, fontaine , sculpture, marché et îlot de verdure. Pourquoi Montréal, n'aurait pas sa Rambla, ou sa Passeig de Gracia de Barcelone, ou encore la rue Ste-Catherine de Bordeaux , partout en Europe on retrouve ce style de rue.
Pour les irréductibles de la voiture, quelques VRAI stationnement souterrain payant pourraient être prévu et accessible par les rues parrallèles voisines.
Marc il y a plus de 2 années
J'abonde dans le même sense que la plupart des commentaires: il faut rendre la rue Sainte-Catherine piétonnière. Il est abérant d'accorder 80% de l'espace de cette rue aux voitures pendant que les trottoires débordent. Je comprends que certains commerçants voient la piétonnisation comme une menace, mais cette crainte est infondée. Le potentiel d'achalandage serait beaucoup plus grand si on ouvrait toute l'espace aux pietons.

Pour l'embellir, la ville pourrait y planter des arbres qui fleurissent. Par exemple, les Japonais, eux plantent des rangés de cerisiers le long de leurs rues. C'est magnifique de voir ces arbres en fleur en avril (allez voir : http://image.mapple.net/img/user/00/00/09/63/H0000096321.jpg). L'évènement est un festival en soi, à coûts à peu près nul pour la ville. Montréal pourrait se choisir un emblème floral - le lilas peut-être? - et faire quelque chose de similaire.
Qualitas il y a plus de 2 années
Faire une rue piétonnière permanente, 12 mois par année.
Avec une autoroute 2 niveaux souterraine, incluant un accès sous-terrain aux plomberies et autres filages de services sous-terrain, afin de ne plus avoir à faire de travaux de surface qui nécessite de fermer la rue St-Catherine.
melbour il y a plus de 2 années
La rue Ste-Cath piétonnière de Papineau à Atwater est une excellente idée, mais il faut prévoir des stationnements étagés, pas de dénivellation sur la rue, des bolards pour les livraisons me semble une très bonne idée avec des heures de livraison de nuit, un transport par petit trolley bus ou mini bus électrique, pas d'immense autobus polluant et bruyant. Des aménagements pour faire place aux artistes; sculpteurs, peintres, musiciens, etc
kloutz il y a plus de 2 années
Je pense que l'idée d'interdire la circulation automobile est à la voie à suivre. De là à en rendre l'usage exclusif aux piétons, je ne sais pas. Je pense que les voies réservées pour autobus sur René-Lévesque sont absolument inefficaces en heures de pointe. En direction Est en fin de journée, trop de voitures/camions tournent à droite en direction de la Rive-Sud et du Vieux-Montréal et utilisent les voies réservées, bloquant ainsi toute une file d'autobus et retardant la circulation. On pourrait utiliser Ste-Catherine comme une sorte de voie réservée aux autobus et en faire un simili-SRB: direction Ouest le matin, et direction Est en pointe d'après-midi.

En retirant les stationnement/parcomètre sur les côtés, on pourrait agrandir les trottoirs qui ne suffisent plus. Et on pourrait peut-être créer une voie réservée aux vélos également.
Suzi il y a plus de 2 années
Je vis sur et je travaille en proximité de la Sainte-Catherine. Mon rêve est de voir cette rue piétonnière d’un bout à l’autre, en tout temps. Elle deviendrait ainsi la plus longue au monde (même pas de comparaison avec celle de Copenhague, qui a à peine 3.3 km avec toutes les ruelles adjacentes) – ceci pourrait être un vrai attrait touristique. J’aimerais aller à pieds travailler en marchant sur de l’herbe fraiche (juste à imaginer, j’ai l’eau à la bouche). Je ne crois pas du tout que sans autos les commerçants perdront leur clientèle, mais bien au contraire, plus de monde y viendrait, sans avoir la crainte de ne pas trouver un stationnement; ils viendront en métro (fini les angoisses de trouver une place pour garer son auto polluante qui occupe de la place dans un endroit déjà très achalandé). Cette histoire me fait penser à la peur des gérants de bars qui pensaient perdre leur clientèle à cause de la loi contre la cigarette dans les institutions; ce qui n’a pas du tout nuit à personne. En fin, je marche tous les jours sur cette rue et je peux vous dire qu’elle est inondée de monde en tout temps de l’année. Je dois zigzaguer pour pouvoir me rendre à la maison parmi tout ce monde qui sillonne ou tout simplement se balade sans souci. Elle est bien intime cette rue, et se prête à la marche puisque étroite et protégée par les bâtisses; les vents ne dérangent pas comme sur René-Levesque, par exemple. Quand j’ai immigré au Canada, il y a 15 ans, j’ai demandé au chauffeur de taxi de m’emmener au centre de la ville. Il ne savait pas où est-ce. Pour moi, la Sainte-Catherine est « LA RUE » de Montréal, le vrai centre cœur et puisque j’aimerais vivre dans un milieu plus sain, je la veux piétonnière. Si jamais, si jamais, elle n’y sera pas, au moins interdire, s’il vous plait les klaxons. Pensons à la pollution sonore. Les gens qui habitent en banlieue ne pensent peut-être pas que sur la Sainte-Catherine des gens habitent et eux aussi aimeraient avoir de l’air propre et moins de bruit. Eh, oui.
TBB il y a plus de 2 années
Il est nécessaire de faire plus de place aux piétons des deux cotés de la chaussée. Les trottoir devrait êtres accueillants, ombragés et permettre de séjourner sur la rue (bancs, places pour attendre de bout,etc.).

J'ai il'impression que l'occupation pourrait varier dans le temps : une plage horaire le matin (3h-11h) pour les livraisons et permettre aux véhicules d'utilité publique de faire leur travail...

Les usager permis sur la rue pourrais varier en fonction des événements et des saisons. Je crois que la'aménagement doit permettre un utilisation flexible de la chaussée
ftrudel il y a plus de 2 années
Une SIGNATURE en couleur: Montréal, ville de design d'éclairage.
ART PUBLIC: des œuvres monumentales et plus modestes installées ici et là.
MOBILIER URBAIN: de belles enseignes de rues, chics et LISIBLES; des bancs un peu partout; élargissement des trottoirs, dispositifs pour atténuer le bruit.
VERDURE: espaces verts ou ''gazonnés''
sss il y a plus de 2 années
Je crois qu'il serrait très important d'envisager de rendre une bonne partie de ste-catherine piétonne. Après avoir voyager dans plusieurs villes dans le monde, je peux confirmer que plusieurs grandes rue commerçantes sont piétonnes, et son extrêmement achanlander. Par exemple, Bordeaux. On y retrouve tous les magasins que nous avons à Montréal sur Ste-Catherine, et bien plus, et la rue est piétonne.

Aussi, Je crois que si cela se réalise, il faudrait sérieusement songé au côté esthétique et visuel de cela. Une belle rue en pierre? Rendont la rue belle pour que les touristes veulent venir voir cela. Cela doit être une marque de référence pour Montréal.

Aussi, je crois que plusieurs façades doivent être retravailler pour être esthétiquement plus attrayante. Pourquoi ne pas mélanger moderniste tout en conservant le patrimoine? Londres est un parfait exemple dans ce domaine. On pourrait y avoir quelques écran géants un peu comme new-york ou Londres (les compagnies qui payent pour affiché leur publicités...) (mais pas trop non plus): si l'on crée quelques choses d'impressionant, cela attire les touristes et l'achanlandage.

En fait, il faut que la rue deviennent un lieu à visiter qui est impressionant visiuellement et aussi une expérience en tant que tel. Je proposerais aussi de travailler avec les centres d'achats qui font partie de la "ville souterraine" pour rendre la ville souterraine tout aussi impressionante visuellement. Que leur architecture soient une identité visuel qui attire les gens à visiter Montréal.
Hide reply (1)
Louisr19 il y a plus de 2 années
Oui, il faut repenser à la ville souterraine. Améliorer les points d'accès en surface, leurs visibilités et la signalisation sous et sur terre. Il faudrait pouvoir savoir en tout temps où on se situe dans un plan ou dans l'autre pour ne pas se perdre.

On pourrait aussi penser à une façon de faire des points de rencontre unique facilement identifiable. On pourrait dire aux amis, rejoint moi au point xyz à 18:00.
Deener il y a plus de 2 années
La chose la plus importante c'est le verdissement! Parmi tous ces bâtiments, nous avons besoin de plus d'arbres, plus de fleurs pour les abeilles....plus de verdure pour aider à combattre les îlots de chaleur urbains.
Noussommesquatre il y a plus de 2 années
Il faut attirer les gens vers la rue Sainte-Catherine en leur proposant une expérience unique. Je suggère de mettre les commerçants de la rue dans le coup en faisant un concours de vitrines, avec vote du public et d'experts, deux fois l'an (été et hiver). La vitrine la plus fabuleuse gagnerait et le commerçant profiterait des retombées. La ville diffuserait le concours à l'international. La vitrine d'Ogylvie a longtemps attiré les foules. Aujourd'hui, il faut recréer ce genre de magie, pour que les gens se déplacent et aient envie de venir sur cette rue.

Il faudrait attirer de bons restaurants, comme Montréal en a le secret ailleurs, avec belles terrasses sur la Catherine.

J'ajouterais ensuite une expérience de promenade, avec différentes "stations urbaines" avec bancs, statues, fontaines, statues de glace ou autre l'hiver, expériences tactiles, créations genre Floralies l'été, etc.

La signalisation devrait être repensée pour discipliner les différents groupes (piétons, autos, etc.). Pourquoi pas des lignes de couleur verte, jaune, rouge sur les trottoirs même pour les piétons qui leur donnerait envie de respecter le droit de passage des autos, autobus et cars de touristes. Il faudrait que les camions de livraison passent tous à l'arrière des commerces et évitent la Catherine. Aussi, ajouter des signalisations vers le Montréal souterrain que recherchent toujours les touristes.

Je commencerais à penser à un Montréal aérien, qui viendrait compléter le Montréal souterrain, pour se réapproprier notre ville du haut des édifices (points de vue, terrasses, occasions de photos, passages intéressants l'hiver) pour que les familles, les magasineurs, les travailleurs du secteur, etc. en profitent.

J'aimerais un accès direct au métro Peel et McGill, clair pour tous.

J'aimerais que, dans 30 ans, la Sainte-Cat soit l'artère commerciale et artistique incontournable.

Allez, bonne chance pour le projet! J'ai déjà hâte!

Et contente d'avoir entendu parler du projet hier après-midi, en passant pas votre kiosque coin Ste-Catherine et McGill College. C'était convivial et invitant.
Hide reply (1)
Louisr19 il y a plus de 2 années
J'aime le montréal aérien et le concours de vitrines :-)

Il faut plus de BON visuel pour le métro et le sous-terrain. Bien d'accord!
Alosier il y a plus de 2 années
Je pense qu'il est clair que la nouvelle rue Ste-Catherine doit faire plus de place aux piétons, maintenant est-ce que ça doit être une rue piétonne ou simplement une rue aux trottoirs élargis?
Il me semble qu'on a peu à perdre et beaucoup à gagner à en faire un espace piéton! Ceux qui disent qu'il faut à tout prix pouvoir accéder aux magasins en voiture, sont les mêmes qui désertent déjà la rue ste-catherine pour les centres commerciaux de la banlieue. Tout le centre-ville est déjà construit autour de l'automobile et les automobilistes se lamentent tous des travaux et des bouchons: la densité de la ville est simplement trop grande pour les satisfaire!
Au contraire, piétonniser la rue est un choix audacieux qui permettrait de distinguer la rue Sainte-Catherine des autre espaces commerciaux de la région en offrant une expérience paisible parce que que sans voitures et vivante parce que la rue serait pleine de monde! Pour les mêmes raisons, je pense que la question d'une piste cyclable est délicate, parce qu'elle scinderait la rue en deux.
Dans les trente prochaines année, ce n'est pas la voiture qui prendra plus de place à Montréal, mais le transport en commun et le transport actif: faire une rue piétonne, c'est s'y préparer!
Pinkatronica il y a plus de 2 années
Que la rue soit piétonnière ou non, il faut impérativement que les trottoirs soient élargis. Il est présentement très désagréable de circuler sur Sainte-Catherine et il est difficile d'y magasiner agréablement lorsqu'on doit diriger toute son attention à la circulation. J'ai rarement l'occasion de voir les vitrines lorsque j'y circule à pied. Idéalement, la piste Maisonneuve serait déviée vers Sainte-Catherine, qui deviendrait uniquement piétonnière avec piste cyclable bi-directionnelle au centre. La piste est trop dangereuse (pour les cyclistes) sur Maisonneuve en ce moment et les automobilistes impatient de tourner à gauche deviennent dangereux. En été, elle est devenu beaucoup trop étroite pour accommoder le flot important de cyclistes.

L'absence de voitures rendraient plus attrayantes de possibles (lucratives) terrasses.
rhoude57 il y a plus de 2 années
Nous étions tout récemment à Tours, France et dès que j'ai vu l'avenue Nationale récemment revampée, j'ai dit à ma conjointe: "That's it! C'est comme ça que la Catherine doit être refaite!": 1) un espace partagé régi par un Code de la rue où les piétons et cyclistes ont priorité sur la circulation automobile et on y applique une vitesse apaisée de 30 kph; 2) la rue est au 2/3 en trottoirs et la délimitation trottoir/rue se fait par couleur/texture de la chaussée (i.e. pas de dénivelé); 3) des arbres, des arbres, des arbres; 4) arrêtez moi des études qui n'en finissent plus et foutez moi un tramway sur la longueur; 5) des terrasses, des terrasses et encore des terrasses, aménagées pour être utilisables à l'année; 6) une mixité d'occupation de l'espace (logements, commerces et bureaux). En résumé, redonner l'espace à l'humain et l'humain viendra!
Hide reply (1)
Louisr19 il y a plus de 2 années
J'ai pas vu Tours mais votre description est super. J'aime et je suis d'accord avec votre dernier commentaire pour l'humain. Mais évacuons l'auto et livraisons durant le journée (6am-3am).
Verseau il y a plus de 2 années
En premier lieu, la rue Sainte-Catherine devrait être fermée à la circulation depuis bien longtemps.
Les trottoirs ne sont pas assez larges pour répondre à l'achalandage.
Il faut construire des places de stationnement en bordure, soit souterraines, soit en étages.
Je vois cette artère commerciale par excellence avec des comptoirs de vente extérieurs, et de belles terrasses invitantes pour les restaurants et les cafés.
Pour faciliter les déplacements, il faudrait ajouter au centre de la rue un système de train léger électrique qui circulerait dans les deux sens. Ce service devrait être gratuit.
Enfin, je vois des aménagements de places avec parasols pour la détente, et des activités d'animation.
Il faut que la rue Sainte-Catherine appartienne aux citadins et aux touristes au lieu des voitures.
Sa reconversion pourrait devenir une attraction distinctive pour Montréal.
lalande16 il y a plus de 2 années
Éliminer le stationnement sur la rue en le remplaçant par des stationnements automatisés en étages sur les rues transversales et en quantité suffisantes pour permettre aux commerçants d'avoir accès une clientèle nombreuses.

Imaginez la rue sans voiture stationnée, des trottoirs larges, très larges, des arbres, des espaces d'animation et sans circulation automobile les soirs, jours fériés et fins de semaines.
Hide reply (1)
Sam il y a plus de 2 années
Excellente idée.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Acheter et aménager des stationnements publics payants étagés dans les rues parallèles et adjacentes à Ste-Catherine. Offrir aux résidents de Montréal ces nouveaux espaces de stationnements à un prix moins élevés qu’aux autres usagers de la route. Stationnement gratuit sur Ste-Catherine limité à 1h par utilisation, avec système de détection automatique pour émettre les contraventions.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Ramener plusieurs des activités culturelles du Vieux-Port vers le Square Dorchester (ex : Igloo fest, Yoga, Salons, forums publics extérieurs, etc.) afin de laisser le Vieux-Port aux touristes. Le transport en commun vers le Vieux-Port n’est pas très convivial et y circuler en voiture est un cauchemar.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Enfouir des canaux sous la rue Ste-Catherine qui permettront de mettre en place de nouvelles technologies. Mandater avec un budget colossal (> 2G$) Google ou Apple afin d’étudier et de mettre en place diverses technologies urbaines.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Mandater un groupe de recherche afin d’étudier l’offre de mobilier urbain dans les grandes métropoles étrangères. Acheter le droit de production du meilleur mobilier étranger, mais le faire fabriquer sous license par des compagnies établies sur l’Île.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Créer un éclairage plus chaleureux tout le long de l’artère. Créer un contraste entre la végétation bucolique qui sera ajoutée et des luminaires contemporains.
Hide Replies (2)
Sam il y a plus de 2 années
En effet. Il y a un manque de couleur au centre-ville.
Hide reply (1)
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Nous avons déjà Mont-Tremblant avec son village artificiel coloré. Je n'aime vraiment pas cet endroit, c'est définitivement touristique. À Montréal, nous avons déjà le Vieux-Port pour les touristes, pas la peine d'en rajouter.

Bien que je ne sois pas un spécialiste des solutions d'éclairage, ce que je voulais dire par un éclairage plus chaleureux c'était d'éviter les éclairages trop jaune ou bien trop bleu. Une belle lumière blanche, projetée majoritairement de façon indirecte.
Sam il y a plus de 2 années
Il y a plusieurs chose que l'on peut faire pour ameliorer la situation dans le futur. Il faut penser à l'environnement mais aussi a l'efficacité. J'y ai penser longtemps et voila une série de chose que l'on peut faire pour avoir une meilleure rue pour notre centre-ville.

1) Lampadaires et feux de circulation qui fonctionnent à 2 système. L'un électrique et l'autre solaire. L'électrique commencerait à subvenir quand les batteries seront vide. Les ampoules pourraient être des DELs.

2) Avoir une voie de chaque côté de la rue pour cycliste (ou seulement un côté avec 2 voies) qui serait délimiter par un asphalte rouge (comme en Hollande)

3) Des passerelles pour piétons pour ne pas ralentir la circulation.

4) La rue sainte-catherine serait à 2 voies en sens unique

5) Stationnement interdit sur la rue, à part certaine zone qui creuserait dans la chaussé (difficile à expliquer...voyez le lien: http://en.wikipedia.org/wiki/Cycling_in_the_Netherlands#mediaviewer/File:Fietsstrook_Herenweg_Oudorp.jpg) Le petit îlot de stationnement a gauche est assez pour 2 voitures (vignettes max 30min).

6) Ces mesures permettront de réduire le nombre de voiture sur sainte-catherine, élargir l'espace piétonnier et donner plus de convivialité au centre-ville. Planter plus d'arbres serait bien aussi.

Quelque chose qui me frappe beaucoup à Mtl comparer à d'autres ville Européenes, c'est le manque de couleur. Il faut plus de couleurs à Montréal. (http://3.bp.blogspot.com/_IX8poG1JX9c/TBN8rHWhy2I/AAAAAAAACmE/RF7IqgauwSE/s1600/colmar_22.jpg)
Bien sur...c'est de la vieille architecture, mais ça fait beau les couleurs. Je suis sûr qu'on est capable de faire qqch de beaux nous aussi.

Qu'en pensez vous?
Hide reply (1)
Louisr19 il y a plus de 2 années
Je suis plus d'avis d'interdire complètement la voiture sinon le transport en commun.ça rend donc 4,5 et 6 inutiles

J'aime beaucoup l'idée du visuel pour le #2. Il faut rendre ça facile...pas plein de pancartes!!!

Définitivement que les lumières doivent être intelligentes et écologiques lorsque requises.

L'idée des passerelles m'a fait réfléchir. Je pensais à Las Vegas. Ça peut être dangeureux et pas pratique pour les usagers à mobilité réduite et les cyclistes mais ça demande réflexion surtout pour des rues nord-sud majeures style Peel, Université, St-Denis etc...ça pourrait rendre la circulation autour de la rue piétionnière un peu plus fluide et rapide.

Oui pour la couleur :-)
GuillaumeG il y a plus de 2 années
S’assurer que les nouveaux projets d’architecture reprennent uniquement les éléments architecturaux avoisinants. Renforcer le sentiment d’homogénéité avec les parcs et autres lieux / infrastructures urbaines avoisinantes en utilisant des approches telles que des matériaux, du mobilier, de la végétation et des espaces de circulation similaires. Éviter à tout prix les constructions du type de La Vitrine (angle St-Laurent / Ste-Catherine). Créer un environnement visuel tellement homogène qu’il élèvera l’esprit architectural des usagés de la rue Ste-Catherine.

Mandater un comité qui veillera à s’assurer de la très grande homogénéité (notamment esthétique) des matériaux qui seront utilisés dans le cadre du projet de réaménagement. Ces matériaux devront être homogènes entre eux, mais aussi avec ceux qui sont déjà en place.

Utiliser massivement le pavé uni noir du Square Dorchester (certains carreaux mats, d’autres luisants) pour tous les trottoirs de la nouvelle rue Ste-Catherine. Ce matériau au «look» haut de gamme résolument urbain offre une bonne base afin d’inciter les propriétaires des bâtiments de la rue à faire un effort supplémentaire dans leurs projets de ravalement. Compenser la couleur noire de ce pavé uni par l’ajout d’arbres au feuillage touffu.

Lancer une nouvelle politique d’art public afin de favoriser la création d’œuvres en séries qui pourront être parsemés le long de la rue (ex : demander à Jean-Pierre Morin de réaliser une série de ses «Espace fractal». Déplacer les œuvres existantes ailleurs en ville afin de les préserver tout en offrant de nouveaux espaces pour les nouvelles œuvres. Introduire des œuvres étrangères (toujours sous le principe de la série).

Le comité qui sera appelé à juger du projet de réaménagement devrait être composé de gens plutôt jeunes, pas forcément québécois et dont la culture fait état d’une connaissance approfondie de l’état de l’architecture et du design international aujourd’hui.

Forcer le propriétaire de l’ancien forum à enlever les structures métalliques qui sont apposées sur son bâtiment. Ces structures ont l’apparence d’échafaudages permanents…
Hide reply (1)
Louisr19 il y a plus de 2 années
J'aime beaucoup vos commentaires. Pas d'accord avec tous mais très pratico-pratiques. Une grande liste de to-do pour la ville et beaucoup applicable dès maintenant sans grand coût :-)
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Offrir un service de navette d’autobus régulier & gratuit entre Atwater & Berri. Utiliser de plus petits autobus pour ce service de navette de façon à ce qu’ils puissent circuler plus facilement. Utiliser uniquement des bus électriques sur Ste-Catherine afin de diminuer la chaleur présente sur l’artère, de même que le bruit que génèrent ces véhicules.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Forcer les propriétaires des bâtiments situés sur Ste-Catherine à s’inscrire à un programme subventionné de ravalement de façades. Amender les règles du patrimoine de la ville afin de pouvoir démolir ou changer la façade de certains bâtiments de façon à créer un résultat esthétique plus homogène. Déterminer un à un ceux des bâtiments auxquels pourront être apportés de telless modifications. Les modifications qui se qualifieront pour échapper aux règles actuelles de préservation du patrimoine devront se faire en adéquation avec les préceptes du projet de réaménagement. Un aménagement au «look» conventionnel, plutôt que ludique / futuriste / cérébral serait préférable afin que le résultat de l’aménagement passe mieux l’épreuve du temps.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Encourager la création de terrasses couvertes par les restaurants et bars (subventions, aides).

Interdire aux clubs de sexe d’afficher quoi que ce soit à l’extérieur, autrement que leur nom.

Installer des pics au sol pour empêcher les sans-abris de dormir dans les espaces publics.

Créer une brigade chargée de surveiller et de nettoyer les zones susceptibles d’être utilisées pour uriner.

Créer des espaces dédiés pour les mendiants.

Éliminer tous les espaces Bixi, offrir des stations souterraines de rangement pour vélos à la place (comme au Japon).

Créer des poubelles plus petites, mais dont le volume se poursuit dans le sol.

(Lancer une offre de kiosques pour la vente de boissons (non alcoolisées) sur la rue.)
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Retirer toutes les publicités de l’artère pour laisser toute la place aux vitrines commerciales.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Interdire aux restaurants et commerces de mettre la musique ou la télé de telle sorte qu’on réussisse à l’entendre depuis la rue.

Utiliser des dispositifs pour la réduction du bruit.

Durcir les normes quant au bruit que sont autorisés à émettre les appareils de ventilation des commerçants de la rue.
Jihéra il y a plus de 2 années
La rue Sainte-Catherine se doit d'être piétonnière. Je ne pense pas que les commerces souffrirons du manque de circulation sur la rue. Combien de ceux qui y roulent , y magasinent? Une rue piétonnière favoriserait le commerce, l'achalandage et le tourisme (source importante de revenu c.f. Grand Prix) et serait une belle signature pour cette ville design. Je souhaiterais uniquement des idées écologique (pourquoi pas paver la rue de panneaux solaires (Solar Roadway est une compagnie qui travaille sur le concept de couvrir les rues de panneaux solaires fait de verre recyclé)? Innovation, design et audace. Si on ne peut pas avoir un Pont Champlain décent, ayons une rue Sainte-Catherine décente!
Hide Replies (2)
Louisr19 il y a plus de 2 années
J'adore l'idée de la rue solaire...elle pourrait être chauffée en hiver sans coût direct pour la ville et avoir un éclairage LED modulable et funky....unique!!! :-)
Sam il y a plus de 2 années
Moi aussi j'aimerai avoir une rue pietonniere...mais faut etre realiste. Si il n'y a pas de voiture....comment les commerces, restaurant et industrie recevront ou enverrons leurs marchandises? C'est beaucoup plus complexes qu'on le pense comme probleme. Pour faire un truc du genre, il faudrait aussi grandement ameliorer le systeme de Metro de la ville incluant l'etendre avec au moins 30-40 stations supplementaires. Avoir une rue a 2 voies au centre avec des voies colorer rouge pour les autobus et vertes pour les bicyclettes serait l'ideal et realiste a mon avis. A la place d'autobus, des tram-train seraient cool aussi...comme a Amsterdam.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Planter davantage d’arbres sur la rue Ste-Catherine. Trouver un moyen de mieux les protéger contre l’hiver, les méfaits, les bestioles. Choisir des espèces au feuillage plus touffu. Limiter le nombre des espèces d’arbres à 2, 3 ou 4 sur toute l’artère. Planter des arbres plus matures. Inclure les sortes d’arbres à être plantées dans les règles du concours d’aménagement.

Trouver des solutions afin de réduire certains corridors de vent (désagréable surtout en hiver), de même que les zones où le bruit est plus élevé.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Les éléments de développement durable qui seront incorporés devront être particulièrement réussis sur le plan esthétique, ou bien devront être complètement invisibles. La plupart des projets d’aménagements ou architecturaux qui ont une vocation liée au développement durable n’ont pas un «look» qui passera le test du temps. Trop souvent ces projets remplissent avec brio leur vocation théorique, mais ne sont pas durable au sens de leur apparence visuelle. Un projet durable est avant tout un projet que l’on voudra préserver pour la qualité de son apparence.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Améliorer la signalisation afin de mieux indiquer les entrées du métro le long de la rue Ste-Catherine (surtout utile pour les touristes).

Replacer plus en vue les panneaux indiquant le nom des rues transversales. Agrandir ces panneaux.
GuillaumeG il y a plus de 2 années
Voici quelques autres points que la Ville pourrait prendre en considération:

1. Demander aux propriétaires fonciers d'enlever tout filage électrique apposé en façade de leurs bâtiments.
2. Remplacer les lampadaires existants et utiliser d'un côté de la rue les mêmes lampadaires que dans le quartier des spectacles et de l'autre côté de la rue les mêmes lampadaires que du côté Sud de Maisonneuve près de St-Denis.
3. Utiliser les mêmes grilles au pied des arbres et en bordure de rue que celles qui se trouvent dans le quartier des spectacles.
4. Remplacer les poteaux de feux de circulations existants et utiliser les mêmes que ceux du quartier des spectacles.
5. Interdire la taule ondulée en façade.
6. Pas de conteneurs à déchets visibles depuis la rue.
7. Pas de fenêtres barricadées (placage en bois, en toile, etc.) visibles depuis la rue.
8. Forcer La Baie à construire une nouvelle promenade en adéquation avec l'architecture de son bâtiment.
9. Créer de nouveaux kiosques alimentaires et une promenade couverte dans le Square Phillips. Inviter des producteurs agricoles à y vendre des fruits & légumes du Québec.
10. Demander à la STM de n'utiliser sur Ste-Catherine (et en périphérie) que des arrêts d'autobus similaires à celui se trouvant à l'intersection Union / Ste-Catherine.
11. Inclure le design de nouvelles cabines téléphoniques / stand de téléphone dans la recherche d'un nouveau mobilier urabin.
12. Inciter les commerçants à utiliser des affiches géantes comme celles de la boutique Bell (892 Ste-Cath O) et GAP.
13. Interdire les kiosques sur table le long de la rue Ste-Catherine (le Vieux-Port est là pour ça).
14. S'assurer de laver le sol autour des poubelles tous les jours
15. Interdire les musiciens de rue.
16. Demander aux commerçants de fermer le dessous de leurs enseignes et de réparer celles qui sont désuètes / incomplètes / brisées.
17. Enfouir les boîtes électriques des feux de circulation dans le sol.
18. Interdire l'usage de placardage en bois lorsque les commerçants / propriétaires fonciers procèdent à des rénos.
19. Pas de boîtes de dépot de courriers (celles à l'usage exclusif des facteurs) sur Ste-Catherine et les environs.
20. Forcer Forces.ca & Le poste de quartier 20 à déménager en périphérie de Ste-Catherine.
21. Forcer les propriétaires terriens (y compris les églises) à utiliser les mêmes végétaux que ceux qui seront retenus par la Ville.
22. Ajouter plusieurs zones de stationnement réservées aux motos & réserver des emplacements pour motos dans les nouveaux stationnements publics qui pourraient être aménagés. Offrir la recharge électrique gratuite aux scooters dans ces nouveaux stationnements pour moto.
23. Demander aux propriétaires fonciers de faire encastrer (dans le sol ou dans le mur) leurs conduites de gas qui sortent directement sur Ste-Catherine.
24. Forcer les commerçants à procéder au nettoyage de leurs enseignes plusieurs fois par année.
25. Forcer les commerçants et propriétaires fonciers à enlever les mauvaises herbes poussant devant ou sur leur propriété.
26. Forcer les propriétaires fonciers à faire réaménager leurs porches de façon à ce qu'il soient dans les mêmes matériaux que ceux de leur façade donnant sur Ste-Catherine.
27. Forcer les commerçants / propriétaires fonciers à remplacer tout grillage anti-vol (visible de jour) qui se glissent à l'horizontale par des grillages verticaux encastrés.
28. Limiter l'usage de néons.
Baluchon il y a plus de 2 années
1) QUARTIER DES SPECTACLES HIGH TECH : pas nécessaire d'aller en Suède ou en Norvège. Inspirons-nous de Toronto qui ont aménagé un coin impressionnant grâce à des écrans géants. MÉGA géants. Ces écrans pourraient diffuser de la musique québécoise (Charlebois, Dion, etc), les matchs du Canadiens, de la publicité. De plus, pourquoi ne pas ajouter des lumières LED un peu partout, le long de certaines portions de trottoir, des blocs pour s'assoeir, etc.

2) PROMENADE DES STARS : comme à Hollywood et à Toronto, empreignez dans le trottoir le nom de nos vedettes (Céline, Charlebois, Dubois, Ginette, Félix Leclerc, Yvon Deschamps, etc)

3) SCULPTURE DE GLACE : demander à des artistes de chez nous de faire des sculptures de glace (en saison hivernales). Soit qu'elles seraient présentes ça et là sur les toits des édifices ou soit qu'elles seraient regroupés en un coin.

4) VENDEURS DE NOURRITURES : ne réinventons pas la roue. Des hot dogs, hamburgers, c'est ça que les gens souhaitent manger tout en se promenant.
Ratatouille il y a plus de 2 années
Rendre la rue piétonnière serait de diviser en deux le centre-ville. La rue St Hubert a su trouver un compromis entre les piétons et les autos je ne vois pas pourquoi on doit enlever les autos déjà le secteur des spectacles et la fermeture de l'est de la rue Ste-Catherine crée une congestion monstre sur les autres artéres R-L, Maisonneuve, .... Je vis dans une arrondissement de Mtl près du centre-ville je tend de plus en plus à magasiner sur la rive sud parce que le centre-ville est peu accessible pour les familles qui ont peu de temps pour magasiner et pour ne plus devoir débourser des frais de stationnement. C!est bien d!avoir une vision comme les ville en Europe mais nous avons une réalité la neige mais surtout le centre-ville n'est pas juste commercial il est un secteur où des services professionnels et médicaux sont fournis. La fermeture de la rue ste-Catherine est irréaliste il y a pas juste les touriste et les habitants de cette rue il y a les autres.
Hide reply (1)
Louisr19 il y a plus de 2 années
Le problème de la circulation et de la congestion est un faux problème à mon avis. Les gens s'attendent à pouvoir passer aujourd'hui et se rendre là en voiture et frustrent à cause des détours etc. Si le changement est permanent et bien planifié avec une fluidité de circulation autour, les gens vont s'habituer et modifier leurs comportements en conséquence pour éviter la congestion. J'ai travaillé longtemps au centre-ville et la Ste-Catherine est une destination, pas une voie de circulation: il faut donc la traiter de la sorte. Une rue piétionnière n'implique pas qu'elle peut-être traversée par des rues à circulation automobile par exemple St-Denis pour se rendre à l'hôpital. La ville n'est donc pas divisée en deux.
Marcel il y a plus de 2 années
Mes suggestions sont:
- Réserver cet artère aux autobus, taxis, Communauto et vélos.
- Aucun stationnement.
- Doubler la largeur des trottoirs.
- Ajouter: arbres, bancs, espaces pour roulottes avec tables & chaises, un peu comme dans les Centre commerciaux,
- Espaces restreints pour musiciens amateurs,
- Espaces restreints pour parleurs publics (référence au Hyde Park à Londre),
Merci.
memgarant il y a plus de 2 années
La raison pour laquelle je ne fréquente presque plus la rue Sainte-Catherine, est qu'il n'est pas pratique d'y circuler avec des enfants. Il y a trop de monde, pas assez d'espaces pour marcher, pas assez de toilettes et d'aires de repos. À l'image des centres d'achat, la rue devrait être piétonne et comporter des aires de repos avec des bancs et de la verdure au centre pour que les familles et les personnes âgées puissent s'y reposer. Ça permettrait aussi une meilleure circulation avec les poussettes et la marmaille. Je viens de Lachine. Il est vrai que j'ai prix goût à la voiture, car le week-end, le transport en commun est presque inexistant. Par contre, je ne suis pas pour l'accès à l'automobile au centre-ville. Je crois qu'il y a assez de stations de métro pour pouvoir circuler rapidement et facilement, quoi qu'en poussette, ça représente encore tout un défi!
ted il y a plus de 2 années
Trop d’automobilistes et certains passent par là pour la frime; comptez les durant le week-end! Ste-Catherine exclusivement pour les taxis, la livraison locale et le transport en commun sauf entre minuit et 6 h. Les autres véhicules peuvent circuler sur Sherbrooke, De Maisonneuve et René Levesque. Assurez qu’il y a des stationnements disponibles en périphérie. Agrandir les trottoirs, placer des bancs pour rendre la rue plus conviviale, c’est souvent assez embêtant de passer par là.

Rendre le parc du Square Cabot plus sécuritaire. Le coin est très collégial (Dawson, Marsan, Concordia, etc.) et il y a une opportunité de transformer ce coin en quelque chose d’intéressant où les étudiants pourront s’installer pour lire ou se rencontrer.
davideti il y a plus de 2 années
Il y a plusieurs bonnes idées d'après ce que je lis! Plusieurs choses me semblent vraiment intéressantes. J'aime l'idée de donner plus de places aux piétons. que les passages piétonniers se fassent tous aux mêmes moments plutôt qu'une direction à la fois, me semble une très bonne idée pour décongestionner les coins de trottoirs et aussi arrêter de bloquer les voitures qui veulent tourner, et ratent leur lumière parce qu'il y a constamment des piétons qui les empêchent de passer. Je suis d'accord que l'on devrait interdire l'arrivée de commerces dont l'entrée serait sur Ste-Catherine et dont le public n'a pas accès. L'idée d'encourager les commerçant à s'installer autant au 2e étage qu'au premier est aussi une bonne idée! Une terrasse de restaurant au 8e étage d'une immeuble avec vue sur Ste-Catherine? Faut le reconnaître aussi, les grandes affiches lumineuses à New York et à Toronto attirent des gens. Je sais que les plus écologistes/anti-capitalistes n'aimeront pas l'idée, mais il faut lui reconnaître son aspect "big" qui attire beaucoup de gens. Des gens viendront en voiture qu'on le veuille ou non. Je crois que les stationnements qui s'offrent à eux sont trop dispendieux. Je crois par contre que Ste-Catherine devrait être piétonisée. À l'année? Peut-être pas, mais au moins l'été. Qu'on encourage aussi des commerces différents, et que l'on fasse la promotion de la restauration santé au centre-ville. Parlant de quartier fortement fréquenté, pourquoi ne pas l'utiliser comme vitrine pour faire la promotion de Montréal au complet? Inviter les touristes à ne pas fréquenter le centre-ville, mais aussi qu'il soit exposé d'une manière ou d'une autre par les autres arrondissements à voir à Montréal.
alainjojo il y a plus de 2 années
En profiter pour compléter la boucle du Montréal souterrain en reliant la partie nord du réseau intérieur ;
i.e. relier la station de métro Place des Arts (angle De Bleury & De Maisonneuve) au magasin La Baie.
Un tel projet pourrait facilement être financé (en partie) par le secteur privé (les commerces avoisinants, etc.)
De la sorte, le Montréal souterrain formerait un quadrilatère exemplaire.
alainjojo il y a plus de 2 années
- La rue Ste-Catherine devrait passer de quatre à deux voies, avec interdiction de stationnement. En contre-partie, un service informatique devrait être mis en place au centre-ville afin que les automobilistes puissent savoir avec leur téléphone intelligent exactement quand et où une place se libèrerait, pour ne pas tourner en voiture inutilement.
- Les coins de rue sur Ste-Catherine devraient adopter la même configuration que ceux de Barcelone, i.e. plus larges et arrondis (rounded street corners). Ainsi, l’accumulation des piétons attendant leur > serait plus agréable pour tous, et le virage des voitures plus sécuritaire.
- Pas de piste cyclable, puisqu’il y en une sur de Maisonneuve. Par contre, prévoir du mobilier urbain permettant le stationnement des bicyclettes.
- Devraient dès maintenant être associés des partenaires institutionnels commerciaux (Destination Centre-ville, Montréal International, Jeune Chambre de commerce de Montréal, etc.) afin de définir une stratégie pour attirer une nouvelle génération de commerces pour lesquels une rue commerciale piétonne et plus conviviale aurait un attrait particulier (Ex de nouveaux commerces ayant peu de stock en entreposage, mais livrant rapidement et gratuitement).
Louisr19 il y a plus de 2 années
On peut se permettre une grande partie piétionnière avec une priorité pour les piétons(évidemment) mais aussi les vélos et aussi les transports en commun comme tramway qui pourraient être gratuit pour ce tronçon pour faciliter les déplacements. Accessibilité aux handicapés (peut-être réserver des places de stationnement sur les rues transversales pour eux). Exemple la Diagonale à Barcelone. Très plaisant de courir dans la piste car beaucoup de place pour tout le monde. Pour l'auto, il faut faciliter le stationnement (en hauteur, architectural) ou encore souterrain discret comme à Barcelone mais en périphérie. De grâce, ajouter des toilettes publiques genre Paris, auto-nettoyantes!! Les commerçants ne sont pas tous accueillants :-(. Rendre le wi-fi gratuit et simple d'accès avec infos sur les commerces et activités de l'artère. Mettre de l'art, sculpture, peinture tout au long pour agrémenter avec de la verdure et des places de repos, contemplation dans des axes stratégiques (vue sur la montagne etc.). Portland,OR a de belles rues avec de l'art et belles fontaines publiques et abreuvoirs partout sur la rue avec toilettes aussi. Des poubelles !!!! Qui sont vidées fréquemment !!!! Un éclairage qui met en valeur les zones de la rue pour les piétons et cyclistes sans être agressif. L'éclairage peut même prendre une conotation artistique à la Moment Factory avec thématique saisonnière et selon les fêtes (Noel, Paques, St-Jean, Canada mais aussi autres religions de Montréal et événements Genre grand-Prix et festivals). Bouffe de rue au coin des rues transversales réservé pour eux (quelques uns pour pas frustrer les restos) car pouvoir manger dans la rue fait partie de l'expérience ultime et des souvenirs. Été comme hiver! Il faut aussi penser hiver et continuer ses principes malgré l'hiver. On est habitué et les touristes tripperaient. Ça peut également devenir une artère incontournable pour les parades et défilés de toutes sortes.
On peut aussi développer le coté historique avec pancartes et photos historiques pour le touriste et le local qui aime les pancartes :-). Il faut que ça devienne une destination! On pourrait y avoir une section plus marché en plein air et bazar une journée par semaine (Portland Public Market).

Il faut que les gens aient un Wow! dans cette artère. Montréal a besoin d'un coeur!! Et la Sainte-Catherine est ce coeur: de l'anglais au français, du chic au bohème, des affaires au spectacle, des straights au LGBTQ!
Fgougeon il y a plus de 2 années
Il faut améliorer la circulation piétonne et créer un espace très convivial où les gens ont envie de s'arrêter, de flâner de passer du temps. Il faut créer un espace vert : plus d'arbres, de végétation. Intégrer l'art et la culture. La signature et la vocation commerciales de la Catherine doivent être préservées.
Gagnch1 il y a plus de 2 années
En complément à mon commentaire du 12 juin dernier, je tiens à ajouter que l'installation de bancs rendra la promenade Sainte-Catherine encore plus agréable. Cependant, il faudrait songer à des bancs utilisables pour les moins de 2 mètres. Les bancs installés face au Théâtre du Nouveau MOnde sont pour les personnes ayant une taille bien au-dessus de la moyenne montréalaise. Ils sont beaux, mais ridiculement profonds et hauts, impossible de s'y asseoir confortablement. Qui sont donc ces gens qui choisissent le mobilier urbain? À quoi pensent-ils? Selon un rapport de l'Institut de la statistique du Québec, le Québécois de 20 ans et plus mesurait en moyenne 175,4 cm et la Québécoise 161,8 cm. Je défie ces gens de trouver du confort sur des bancs tels que ceux installés devant le TNM. Pour ma part, mes pieds n'atteignent pas le sol, et croyez-moi, je n'étais pas la seule adulte dans ce cas. Résultat, les gens se mettent les pieds, avec chaussures souillées, sur le siège du banc. Bravo pour la personne qui suivra! Donc, oui des bancs, mais pas de belles parures inconfortables.
Stella Ippie il y a plus de 2 années
Faire de Montréal un "Paris" d'Amérique du nord. Chic, drôle et flyé. Plus de terrasses de bon goût comme celle du Théatre du Nouveau Monde. Plus de festivals, mais beaucoup mieux organisés:

Le Festival de jazz devrait avoir uniquement des spectacles de jazz et blues, PAS n'importe quoi. Artistes d'ici et d'ailleurs sur plusieurs scènes extérieures et les groupes très connus à l'intérieur.

Festival du musique rock et danse libre. Le grande scène serait divisée en deux pour donner au touristes un endroit pour danser. Quelque cover-bands pour présenter la musique des années passées - rock and roll, dance music des années 80, techno, etc. Plusieurs shows intérieurs.

Festival francofolies devrait durer trois semaines en août et avoir des artistes d'ici et des artistes connus des autres pays francophones pour attirer plus des touristes français.

Un festival de théatre de rue avec les marionnettes, les pièces jouées dehors et en-dedans, des acrobates, des pièces pour les enfants avec une ambiance un peu magique - des grands ballons illuminés etc. Ça pourrait être harmonisé avec le festival juste pour rire. Les pièces de théatre plus élaborées dans les salles intérieures

Un festival baroque avec des gens costumés qui vendent de petites bouchées sucrées et salées dans la rue, de petites marionettes en bois etc. Utiliser la grande scène pour des concerts classiques extérieurs, couvir la moitie de la place avec des chaises qui pourraient être louées à 5$ chacune pour ceux qui veulent écouter assis (comme au festival de Lanaudière)

Un festival de musique des îles qui présente les groupes Haitiens, les Jamaicains, du reggae, une parade costumée, des films, etc..

MOINS d'amplification pour les gros spectacles extérieurs - plus de petites scènes. Commencer la soirée sur les petites scènes et faire les spectacles amplifiés sur la grande scène seulement à 22h00 pour pas noyer les autres. Plus d'activités pendant la journée. Subventionner les musicien(nes) locaux et des musiciens de rue. Mettre des pianos sur les coins de rue pour l'usage des spectateurs.

Une musé d'anciennes autos (de M. Demers) acheté en PPP. Un «ballroom emporium» pour dancer avec les orchestres "live" jouant de la musique française et americaine des années 20 30 et 40 avec location de costumes chics de differentes époques (exemple: les années folles ) pour ceux qui veulent s'habiller.

Un navette qui relie la rue Ste-Catherine et le Vieux Port. Cirque du soleil pendant l'été, Un bateau-mouche qui amène des touristes au Casino dans la saison estivale. Plus d’activités et kiosques qui vendent des objets artisanaux et de la bouffe ethnique dans le vieux port. Plus d'accès à l'eau. Des glissades d'eau près du fleuve pour les enfants avec un pataugeuse. (mais pas de gros manèges - ce n'est pas la Ronde! Un peu de classe s'il vous plaît. Plusieurs excursions sur le fleuve avec souper-dansant.

Des parades devraient relier le Village gai et le quartier de spectacles, parade de la St-Jean, parade des Caraïbes, parade Juste-pour-Rire.

Un festival autochtone sur la montagne avec tipis où les touristes peuvent passer la nuit, de la bouffe autochtone, des kiosques pour vendre de l'art et des objets artisanaux. Navette pour rejoindre le centre-ville.

Sur la Main, de petits auberges avec chambres/cuisinette à louer sur l'étage et des boutiques exclusives et petits cafés et bars/terrasses au niveau du sol.
Nat il y a plus de 2 années
Comme plusieurs, je pense qu'il faut transformer la rue Ste-Catherine en rue piétonnière. En plus des excellentes idées qui ont été soumises dans ce forum, je pense qu'on devrait donner de la place à la musique et à l'art en général. Montréal et sa grande région sont remplies de talents. Donnons-leur un espace.
Mirador il y a plus de 2 années
J'aimerais qu'on améliore fortement la COHABITATION DES TRANSPORTS, de manière à réduire la place de l'auto sur cette rue et que les piétons mais aussi les CYCLISTES aient leur place en le démontrant par l'aménagement. Pas nécessairement par une piste cyclable, mais par un marquage au sol coloré idéalement. Il pourrait y avoir un SAS de vélos par exemple aux coins des rues Ste Catherine et Guy. Ailleurs aussi. En plus d'une bande cyclable, partant de Lambert Close. Cet aménagement cyclable peut être variable le long de la rue pour s'accommoder aux caractères diversifiés de la rue.

Je pense aussi, qu'entre Atwater et Lambert Close en face du parc Cabot et du vieux forum devrait être un lieu unique, particulier, comme si la rue devenait le prolongement du parc, devenait une place avec priorité aux autobus.

Mettre des trottoir comme des pavés tel qu'on peut constater sur le terrain de l'Université McGill, soit non surélevé.

aménager la rue de manière à ce que qu'on voit et vive ses différents segments tout en gardant une continuité.

Essayer de conserver les lieux, les commerces qui datent de longtemps; qui démontrent aussi le côté hachuré de Montréal